Retour sur la 1ère édition du Rallye Adriatic Tour

Retour sur la 1ere édition du Rallye Adriatic Tour

Dimanche 12 mai 2019, se déroulait la journée des vérifications pour la première édition du Rallye Adriatic Tour, à Split, où les participants ont eu l’occasion de visiter le centre historique et son Palais Dioclétien, classé au patrimoine de l’Unesco et dominé par les massifs dénudés du Kozjak avant de retrouver leurs voitures.

C’est sous les ondées que la première étape s’est élancé sur la route côtière et sa succession de stations balnéaires pour disputer la première épreuve de régularité du rallye, sur une route détrempée avant de rejoindre la plage de Gradac et ses nombreux points de vues sur les îles de Brac et de Hvar. Le parcours serpentait ensuite entre montagnes et lacs sous un temps devenu plus clément, où des éclaircies marquèrent les passages de frontières entre Croatie et Bosnie – Herzegovine avant d’arriver à Dubrovnik, la perle de l’Adriatique.
L’équipage GARZON/GARZON (Porsche 911 Targa) prenait les commandes de l’épreuve dans la catégorie «Classic» alors que MAUNOIR/KOSCHULL (Ferrari 458 spider) s’installait en tête des véhicules «Prestige».

Pour la deuxième étape, en boucle, c’est sous un grand ciel bleu que le rallye emprunta un itinéraire montagneux pour entrer en Bosnie-Herzegovine, qui accueillait l’intégralité d’un parcours établi dans la vallée de la Neretva, puis dans le parc national de Hutovo Blato, célèbre pour ses ruines romaines. Dans l’après-midi, les participants avaient rendez-vous avec un itinéraire entouré de paysages karstiques témoignant de millénaires d’érosion naturelle avant de retrouver à nouveau Dubrovnik, qui fut, durant plus de 400 ans, une république indépendante, face aux grandes puissances de Venise et de l’Empire Ottoman.
Les époux WOESTELANDT (Porsche 914/6) s’emparaient de l’étape en «Classic» et DAYNAC/LAIN (Porsche 993) remportaient l’étape au classement «Prestige» mené par CARUGATI/MERMOD (Ferrari 328 GTS).

Les magnifiques paysages de la troisième étape débouchaient sur le lac de Niksic pour un déjeuner, établi en pleine campagne monténégrine avant que le parcours de l’après-midi ait dû être court-circuité car la route menant au col du Sedlo était toujours prise par les neiges. C’est donc à regret, qu’il fallut contourner le parc national du Durmitor pour rejoindre Zabljak et ses forets comptant parmi les plus préservées des Balkans. La station de sport d’hiver de Kolasin, petite cité montagnarde paisible accueillait alors le rallye dans un hôtel typique, cocon de bois blanc à l’imposante architecture revêtant des airs de chalet futuriste.
L’équipage OSPELT/SCHUSSLER (Mercedes 300SL) remportait l’étape du jour chez les «Classic», qui reviendra chez les «Prestige» à l’équipage MONTEMONT/MONTEMONT (Aston Martin Vantage).

La quatrième étape débutait par le canyon de la Tara et ses falaises titanesques pour retrouver les somptueux panoramas du lac de Skadar et monter au village de Rijeka Crnojevica. La ville festive de Budva accueillait ensuite les participants avant de rejoindre les bouches de Kotor et son golfe aux allures de papillon n’ayant rien à envier aux fjords norvégiens. C’est sur la marina de Lustica Bay, aux nombreux yachts luxueux que nous avons retrouvé la côte Adriatique après deux étapes passées au coeur du Montenegro.
Les GARZON (Porsche 911 Targa) affirmaient leur domination en «Classic» alors que les FORTIER (Aston Martin Vantage) remportaient une seconde étape de rang et inquiétaient les leaders CARUGATI/MERMOD (Ferrari 328 GTS) dans la catégorie «Prestige».

La cinquième et dernière étape, en boucle autour de Kotor, empruntait l’une des plus belles routes locale : «la serpentine» et ses vingt-cinq épingles à cheveux datant de l’époque austro-hongroise, aux vues saisissantes sur l’Adriatique, où il fallait y disputer les ultimes épreuves de régularité. Après une halte déjeuner non loin du Monastère d’Ostrog il fallait retrouver la Marina de Lustica Bay où était jugé l’arrivée finale de ce premier Rallye Adriatic Tour.
L’équipage PARADA/COSTA (Porsche 996) remportaient l’étape en «Prestige» en ayant solutionné ses soucis d’outils de navigation, alors que le classement général «Classic» évolua en faveur de STEEMAN/LECUYER (Porsche 911 Targa) qui ravissaient la deuxième marche du podium lors de la toute dernière épreuve spéciale.

L’équipage GARZON/GARZON (Porsche 911 Targa) remportait donc le rallye en catégorie « Classic » en ayant dominé l’épreuve de la tête et des épaules alors que CARUGATI/MERMOD (Ferrari 328 GTS) auront su résister aux différents assault des concurrents pour s’imposer dans la catégorie «Prestige».

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition, mais avant cela, vous pourrez nous retrouver à l’occasion du Rallye Megève-Saint-Tropez du 11 au 13 juin !

Classement général / General Ranking

Catégorie Classics
1- A. GARZON / D. GARZON (Porsche 911 Targa)
2- J. STEEMAN / M. LECUYER (Porsche 911)
3- G. WOESTELANDT / B. WOESTELANDT (Porsche 914)

Catégorie Prestiges
1- T. CARUGATI / S. MERMOD (Ferrari 328 GTS)
2- A. MONTEMONT / A. MONTEMONT (Aston Martin)
3- O. DAYNAC / X. LAIN (Porsche 993 Cabriolet)

Le rallye en images


Posted in Actualités.